Les influenceurs, oui MAIS (part 2)

0
110

Dans mon précédent article qui traite du meme sujet, je te donne des astuces pour bien choisir les influenceurs avec lesquels travailler. MAIS, ça ne veut pas dire qu’il faut à tout prix faire de genre de collaboration.

Les influenceurs, oui MAIS... Dénonce la perte de valeurs en travaillant avec certaines personnes, juste pour gagner en visibilité...
Les influenceurs, oui MAIS…

Tu peux avoir du mal à trouver des partenaires en adéquation avec ta cible ou même avec tes valeurs…

Ne fais pas appel aux influenceurs absolument, quitte à te vendre. Il faut rester ferme sur tes valeurs, ce n’est pas parce que telle personne à 60K qu’elle te sera bénéfique. N’oublie pas que tout vient d’Allah, et que si tu fais un écart sur tes convictions pour dounia, tu risques de perdre la baraka. Et ce n’est pas l’influenceur qui pourra y changer grand-chose. Cette personne n’est qu’un être humain, qu’une cause et ne mérite pas de traitement de faveur uniquement car elle est beaucoup suivie et que les gens lui lancent des fleurs.

Remettez-vous-en plutôt à Allah

Certaines fois il faut savoir ne pas compter sur les autres. Fais les causes spirituelles, tel que de l’istikhfar (des demandes de pardon), du dhikr, sans parler des actes quotidiens à ne pas négliger comme faire la prière à l’heure, lire du Coran etc. N’oublie pas qu’Il est le Pourvoyeur, Celui qui donne la subsistance. Tous tes actes d’adorations sont en parfaites adéquations avec ton succès sobhan’Allah.

Et si tu dois dépenser pour avoir de la visibilité et que tu ne trouves personne qui t’intéresse réellement, fais plutôt une campagne payante et ciblée sur un ou plusieurs supports tel que Facebook, Google, Insta etc. Au moins tu sauras sûr de qui tu cibles et tu en auras pour tes frais.

Morale de l’histoire ?

Apprend à compter sur Lui et non sur lui (ou elle)

Tu n’en sortiras que gagnante.

As-tu une experience sur le sujet à partager avec nous ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here