Comment mettre en place les paiement par carte bancaire pour sa boutique physique ?

Comment mettre en place les paiement par carte bancaire pour sa boutique physique ?

Beaucoup de vendeuses sur le web font également de la vente directe en recevant chez elles ou en faisant des salons ou ventes privées chez des sœurs. Je l’ai fait pendant longtemps et je me suis rendu compte qu’il y avait un gros manque à gagner en n’acceptant que du cash ou PayPal. Dans cet article, je t’explique comment mettre en place les paiements par carte en bancaire pour ton commerce. 

L’intérêt de mettre en place les paiements par carte bancaire

Lorsqu’on se retrouve à effectuer des présentations de produits chez soi ou chez des sœurs, on peut se retrouver dans certaines configurations où tu peux ne pas vendre tes articles. 

  • elle n’a pas prévu assez de liquide ;
  • la cliente est tentée par d’autres articles, mais se résignent, car pas assez d’espèces ; 
  • elle doit retirer au distributeur, mais au final change d’avis et ne revient jamais. 

Pour le dernier point, c’est du vécu : la cliente devait retirer, mais n’est plus revenue (9 sœurs sur 10 ne reviennent pas). Les raisons pour lesquelles je ne vendais pas ne provenaient ni de mes produits ni des budgets, mais bien des possibilités de paiements. À cause de cela, je passais à côté de beaucoup de ventes. 

Suite à ces expériences, j’ai vite compris qu’il fallait que je trouve une solution pour pouvoir faciliter les paiements. Je voyais bien des publicités sur les réseaux sociaux, faisant la promotion de petites machines à Carte bancaire, mais je n’étais pas rassurée à l’idée de me lancer. Mais je me suis vite rendu compte que ce genre de boîtier marchait très bien et était utilisé par beaucoup de sœurs. De plus, c’était même plus intéressant que PayPal au niveau des frais ! 

Paiements par carte bancaire via un boîtier

Comme je te l’ai expliqué précédemment, je n’étais pas rassurée à force de voir différentes publicités concernant des petits boîtiers. Et j’ai vite trouvé une solution. Le petit boîtier que j’ai utilisé pour accepter des paiements par carte bancaire est de SUM UP.  

  • boîtier pas cher à l’achat (moins de 50 €) ; 
  • des frais moindres (seulement lors de transactions) ; 
  • pas d’abonnement ;
  • quasiment 2 fois moins cher que PayPal au niveau des frais. 

C’était donc le top pour mon commerce ! Mes clientes n’allaient plus fuir sous prétexte de vouloir retirer au distributeur. Et grâce à ce petit boîtier, il m’est même arrivé de tripler une vente. Des sœurs venaient pour acheter un seul produit et au final repartaient avec 3 articles supplémentaires, des accessoires, tout simplement, car cette barrière de paiement n’existait plus. 

Si tu souhaites te lancer, tu peux bénéficier d’une remise sur le prix du boîtier en passant par mon lien juste ici !

Paiement par carte bancaire en ligne 

Au-delà du boîtier, il y a aussi la possibilité de faciliter les paiements par carte bancaire directement en ligne par le biais de formulaires ou de liens de paiements. Cela peut être très pratique pour des remises en main propre, par exemple. 

Encore une fois, cela arrangera la sœur de régler directement en ligne, via un site sécurisé, au lieu de se présenter avec du cash.  De plus, en tant que commerçante, tu as déjà encaissé l’argent, cela t’offre une certaine garantie.

Même si tu n’as pas de site ou de boutique réellement physique, ces outils pour payer en ligne par carte bancaire faciliteront énormément les soeurs (et toi aussi par la même occasion).

Easy Transac’ 

Easy Transac’ une Start-up strasbourgeoise qui offre un outil de paiement en ligne. Les paiements sont encaissés via des liens transmis par SMS ou par mail. Le client n’a pas besoin d’avoir un compte dédié pour pouvoir payer. 

  • 1,2 % + 0,15 cts de frais par transaction 
  • pas d’abonnement 
  • paiement en plusieurs fois possible (à partir d’un certain montant)
  • paiement différé possible (il suffit de paramétrer une date d’encaissement) 

Stripe 

Stripe est une des solutions les plus connues concernant le paiement en ligne. Comme Easy Transac’, ta cliente n’aura pas besoin de créer un compte et pourra utiliser sa carte bancaire. 

  • encaissement par des pages de paiement ;
  • pas d’abonnement ;
  • 1,4 % + 0,25 cts de frais par transaction.

Paypal 

C’est une solution de paiement incontournable, utilisé par un grand nombre de commerçants. La seule différence par rapport aux deux outils cités précédemment, il est nécessaire que le client ait un compte dédié qui sera relié à sa carte bancaire. 

  • nécessité d’avoir un compte dédié pour le client ;
  • pas d’abonnement ;
  • 2,90 % de frais (en France).

Lydia 

Cet outil est une application mobile, lancée il y a quelques années maintenant. 

  • payer directement via téléphone ; 
  • page de vente créée sur l’application de ton commerce ;
  • formule gratuite disponible.

Pour ton commerce, je t’invite à réfléchir sur le fait de mettre en place différents moyens de paiements. Tu évites ainsi de passer à côté d’un certain nombre de ventes, simplement parce que la sœur n’avait pas assez sur elle ou a préféré ne pas acheter tel ou tel article. 

Même si tu n’as pas de site internet, tu peux avoir directement un boîtier ou alors utiliser des outils de paiements en ligne pour faciliter les transactions.

Pourquoi choisir 02switch pour héberger son site ?

Pourquoi choisir 02switch pour héberger son site ?

Au-delà du CMS qui te permettra de piloter la gestion de ton site, l’hébergeur est ce qui te permettra de publier et maintenir ton site en ligne. Choisir un bon hébergeur pour son site e-commerce est donc primordial. Je te raconte donc mon expérience dans cet article et pourquoi choisir O2switch comme hébergeur. 

Mon avis sur l’hébergeur O2switch 

Avant de lancer son site e-commerce, il faut penser à choisir le CMS qui te permettra de le créer. Mais pas seulement : il faut aussi choisir l’hébergeur. Pour ma part, j’ai choisi 02switch et je peux te dire que je suis totalement satisfaite de cet hébergeur AlhamdoulilLah.

En choisissant O2switch, ils t’offrent ton premier nom de domaine. C’est le nom que tu donnes à ton site, il se présente comme ceci « www.nomdedomaine.com ». Le nom de domaine est quelque chose que tu loues à l’hébergeur. Et chez O2switch, le premier est offert : l’idéal lorsqu’on débute !

De plus, ils ont un service client réactif et qualitatif. Avoir un support téléphonique c’est primordial : dès que tu as un problème avec ton site ou s’il y a un bug, tu peux les joindre (et ils te répondent). Ils sont disponibles 7 j/7 et 24 h/24. 

Ils proposent également une garantie satisfaite ou remboursée sous 30 jours : en gros, tu ne risques rien. Si ce qu’ils proposent ne te convient pas, d’une manière ou d’une autre, tu as la possibilité de te faire rembourser tout en ayant testé les services au préalable. 

Et enfin, ils sont français ! C’est un gros avantage dans le sens où il n’y a pas la barrière de la langue (notamment l’anglais en général), tout est centralisé en France ! Leurs bases de données sont en France, donc toutes tes données seront sauvegardées sur le sol français et ne sont pas gérées par la législation d’un autre pays.

Pourquoi choisir O2switch : ma mauvaise expérience avec OVH

 Je t’ai donné mon avis sur O2switch, mais je ne t’ai pas donné la raison pour laquelle je suis allée chez eux. J’ai tout d’abord été chez OVH et je l’ai littéralement fui ! Cette transparence est importante pour moi, dans le sens où il faut dire quand ça va et quand ça ne va pas. 

J’ai fui de cet hébergeur pour me réfugier chez O2switch tant je n’étais pas satisfaite de leurs services subhanaAllah. Leur service client est quasiment (voire pas du tout) existant. Pour moi, c’est un gros point noir, contrairement à O2switch. Quand on débute sur le web et surtout pour gérer son site e-commerce et que tout soit OK, pour ne pas être perdue, c’est l’idéal. 

Il existe un abonnement à payer pour avoir l’espoir qu’on nous réponde. Leur service téléphonique est donc payant, sachant qu’on ne sait pas s’ils vont répondre. 

Et en plus, leur interface est peu voir pas compréhensible, surtout pour les novices. Lorsqu’on débute et qu’on est allergique à la technique, on attend à avoir des explications et une interface qui soit claires et simples, presque intuitive : chose que je n’ai pas du tout retrouvée chez O2switch. 

Pourquoi choisir O2switch ? Tout simplement, car ils m’offrent ce dont j’ai besoin pour piloter mon site en toute sérénité. Choisir un hébergeur pour son site e-commerce est une étape très importante, car elle va être déterminante dans la gestion et la maintenance d’un site. J’ai donc testé OVH puis me suis enfuie chez O2switch, tant les services offerts laissaient à désirer. Je suis satisfaite des services de O2switch alhamdoulillah et de tous les points positifs dont ils font preuve. Je t’invite à utiliser leurs services et y aller les yeux fermés.

Comment trouver des produits pour son e-commerce ?

Comment trouver des produits pour son e-commerce ?

Si tu décides de ne pas créer tes propres produits, il te faudra donc les chercher ! Dis comme ça, ça paraît compliqué, mais sache que ça ne l’est pas tant que ça. Certaines commerçantes ne te dévoileront pas leurs secrets (par peur que tu leur fasses concurrence…). Je t’explique dans cet article comment trouver et choisir les produits à vendre sur ton site e-commerce. 

Déterminer la ligne des produits que tu veux vendre 

Tu devras savoir quelle catégorie de produit tu souhaites vendre. Tu ne peux pas te lancer dans le e-commerce, tête baissée, sans savoir ce que tu vas vendre (et à quel prix, et ça, on abordera ça un peu plus en dessous). Pour commencer ton business, tu ne peux pas vendre TOUS les produits. 

En termes de logistique, ce sera impossible à gérer et tu risques de t’y perdre surtout. Je te conseille de faire une petite sélection au début. Par la suite, agrandir petit à petit, surtout si tu peux te permettre de déléguer certaines tâches. 

Te nicher est très intéressant comme business model, car tu arriveras à mieux cibler une problématique de ton client idéal. 

  • les soins du visage/corps naturels ;
  • le cosmétique (maquillage) pour peau foncée ;
  • prêt-à-porter pour femmes musulmanes.

Cela te permettra de ne pas te disperser et de rester concentrée sur une seule chose pour commencer et, par la suite, élargir ta sélection. Pour ma part, c’est parti d’un besoin personnel : je ne trouvais pas du tout de vêtements dans le style que je recherchais et j’ai donc créé des abayas d’allaitement. 

Chercher des fournisseurs fiables 

Demander à ton amie commerçante est une fausse bonne idée. Parfois, elle ne voudra pas forcément t’aider, dans le sens où elle ne te répondra pas complètement sur la façon dont elle s’y est prise pour trouver ses fournisseurs. Et au final, ce n’est pas plus mal. Tu pourras trouver tes propres fournisseurs et pouvoir te démarquer de la concurrence. 

Le faire par toi-même ne fera que t’aider dans le développement de ton business. Pour trouver des fournisseurs, tu peux chercher sur internet des annuaires. Tu peux notamment trouver Europages, par exemple, où il te proposera différentes entreprises selon leurs spécialités. 

  • prêt-à-porter ;
  • produits alimentaires ;
  • cosmétiques ;
  • informatiques.

Tout dépendra du secteur que tu veux aborder pour ton e-commerce. Tu peux bien évidemment chercher des fournisseurs à l’étranger, dans des coopératives par exemple. L’idéal dans ce cas-ci est de te rendre sur place. La prochaine étape, c’est de lancer la procédure avec le fournisseur pour savoir s’il est fiable. 

  • faire une première prise de contact par mail ;
  • expliquer un peu ton projet pour savoir s’il te correspondrait ;
  • proposer un appel téléphonique pour échanger de vive voix (en fonction de la disponibilité du fournisseur, mais ça fait toujours son petit effet : ça rend plus professionnelle).

En faisant cela, tu sentiras déjà si le fournisseur est crédible et professionnel ou pas du tout. Ainsi, tu pourras aborder l’étape de trouver des produits de qualité à vendre.

Trouver des produits gagnants à vendre 

Pour que ton e-commerce fonctionne, il faut que tu choisisses des produits de qualité. Ton fournisseur peut être le plus sincère du monde, tu devras bien inspecter les produits qui t’intéressent pour que tu sois sûre de ce que tu veux vendre. Dans la mesure du possible, l’idéal est de rencontrer ton fournisseur ou alors de demander des produits à tester, des échantillons.

Ton objectif est de pouvoir créer un business qui fonctionne et pour que ça soit le cas, il faut satisfaire la clientèle avec des produits de qualités. Si tu es satisfaite de ton produit, tu peux aller plus loin. Pour lancer ton e-commerce, il te faudra forcément du stock et ça sera toujours plus intéressant de faire une commande en gros. C’est-à-dire que tu ne vas pas acheter tes produits à l’unité. 

Pour que tu aies le produit gagnant, il faut qu’il soit au prix d’achat le plus intéressant et à la fois de qualité. L’idéal est de demander des devis et autres informations au fournisseur avec ces quelques informations au minimum : 

  • prix au détail et au gros ;
  • frais de port et de douane ;
  • prix du packaging et le branding (idéal pour mieux te faire connaître sous ta propre marque) ;
  • la commande minimale ;
  • les délais de livraison ;
  • la possibilité d’avoir l’exclusivité de la revente des produits choisis.

Pour le dernier point, il est intéressant dans le sens où certains fournisseurs ont la possibilité de faire l’emballage des produits, mais aussi de le faire sous ta marque. Cela te fera des choses en moins à faire et tu pourras davantage te faire connaître avec un produit à ton image, sous ta propre marque.

Trouver des produits pour ton e-commerce n’est sera pas aussi compliqué que tu l’imagines. Bien entendu, il ne s’agit pas seulement de faire quelques recherches Google et cela ne tombera pas sous ton nez tout seul :

  • détermine le type de produits que tu aimerais vendre afin de faire une petite sélection pour te lancer 
  • cherche des fournisseurs fiables qui correspondent au type de produit que tu souhaites commercialiser 
  • trouve des produits de qualité en les testant au préalable et estimer un retour sur investissement

Il te faudra un minimum de patience et de persévérance pour dénicher le meilleur pour tes clients inchaAllah. 

5 Conseils pour rédiger une fiche produit irrésistible

5 Conseils pour rédiger une fiche produit irrésistible

La fiche produit est ce qui va être déterminant dans l’achat du client incha’Allah. C’est donc pour cela qu’il est très important d’y accorder du temps et de l’attention, car c’est ce qui va le convaincre et le séduire, avant qu’il n’ajoute le produit à son panier. Je te donne quelques conseils pour écrire une fiche produit comme une cheffe ! 

Rendre ta fiche produit visible sur le web 

La concurrence est rude sur le web. Pour se rendre visibles, les e-commerçants vont user de stratégie marketing et surtout de la publicité. Il y a de la place pour tout le monde, mais il faut que tu arrives à te démarquer et à tirer ton épingle du jeu, oukhty. Et pour ça, ça va passer par la rédaction de ta fiche produit. Au début, tu ne pourras pas investir forcément en publicité, mais il y a une chose que tu peux utiliser : c’est le SEO (je t’en avais parlé dans un précédent article).

Si tu ne peux pas engager une rédactrice web, ne t’inquiète pas, je vais te donner quelques points clés pour y arriver. Tu dois anticiper les besoins de tes futurs clients. Que pourraient-ils chercher sur Google pour trouver ce fameux produit que tu vends ? Il sera donc primordial pour toi de connaître ton client au maximum pour que tu utilises les mêmes termes que lui lors de ses recherches. 

Ces mots clés te permettront d’enrichir ta fiche produit et la rendre plus visible sur le web, grâce à Google. 

Exemple : pour une abaya, par exemple, tu vas utiliser des termes comme mastour, vêtements amples, vêtements pour femme, vêtements femme musulmane, style islamique, etc. L’objectif est d’enrichir le vocabulaire et les mots clés autour de l’abaya pour que Google comprenne où tu veux en venir. 

Un peu comme le jeu du Time’s Up si tu as déjà joué à ça avec tes enfants. Google comprendra comment te catégoriser : lorsque quelqu’un tapera un ou plusieurs de ces termes, tu apparaîtras dans les premiers résultats et tu gagneras en visibilité. Pourquoi est-ce efficace ? 95 % des gens ne vont jamais au-delà du troisième résultat qui s’affiche dans Google. 

Se mettre à la place de ton client

 Cela rejoint le premier point, mais pas seulement. Ici, on va surtout parler du besoin en lui-même, pour convaincre le client et lui dire « tu as besoin de ce produit ». 

Les principes du copywriting permettront de séduire ton client et lui faire prendre conscience des avantages qu’il pourra tirer de ton produit. On va prendre l’exemple d’un hijab. 

Exemple 1 : Ce hijab est en tissu jersey et cousu à la main, se décline en plusieurs couleurs 

Exemple 2 : Le tissu Jersey de ce hijab est opaque : il cache la peau et les cheveux sans autres accessoires, tout en ayant une très bonne tenue. 

Tu vois la différence ? Peu de tes clients voudront savoir s’il est cousu à la main ou non (même si ça peut être un bon argument de vente) et a plusieurs couleurs. En général, lorsqu’on achète un hijab, on s’attend à ce qu’il tienne bien et qu’il soit suffisamment opaque pour dissimuler notre cou et les cheveux, de façon à ne pas utiliser d’accessoires supplémentaires. Parler des caractéristiques techniques n’intéressera pas systématiquement ton client : parler des bénéfices que tu lui apportes sera plus pertinent  ! 

Renseigner tous les critères d’une fiche produit 

Dans ta fiche produit, certains points devront forcément apparaître. Ces points informatifs te permettront de gagner du temps, dans le sens où ton client aura toutes les informations nécessaires sur le produit, sans venir te le demander directement. 

  • le nom du produit ; 
  • les dimensions ;
  • le prix ;
  • les avis ;
  • les notes ;
  • les composants (les ingrédients, les types de tissus, etc.) ;
  • la description (les fonctions, les bénéfices du produit).

Je te conseille vivement de mettre un système de note et d’avis en place, car ça t’amènera de la preuve sociale. Le client préfèrera lire des avis pour le conforter dans son choix. Le système de notation aura la même fonction et sera surtout destiné aux clients qui ne veulent pas trop lire : c’est un indicateur qui attirera l’œil. Amazon utilise beaucoup ce procédé, par exemple. 

Soigner le style d’écriture de la fiche produit 

Pour écrire une bonne fiche produit, il faut faire attention à la façon dont tu vas écrire pour t’adresser à ton client. Déjà, première chose, il faut faire attention aux fautes d’orthographe. C’est vraiment quelque chose de très important, car ça risque de remettre en question ton sérieux et ton professionnalisme. Tu as des sites gratuits qui peuvent t’aider dans la correction, comme Bon patron et Scribens

Et deuxième chose, comme je te l’avais expliqué précédemment, il faut que tu connaisses un minimum le client que tu vises. Dans ce sens, ça t’aidera à mieux rédiger et je vais te donner une petite technique pour t’aider, qui est la méthode de l’entonnoir. Cette méthode est très efficace, car ça te permettra d’aller du plus général au plus précis. Je vais te donner un exemple.

Exemple : Ce hijab en soie de Médine apportera une touche supplémentaire à votre style 

Peut se porter tous les jours comme en soirée et fera son effet avec son tissu haut de gamme et de qualité Opaque, fluide et infroissable, ce hijab est ce qu’il faut absolument avoir dans sa garde à robe 

J’ai parlé du style du hijab dans sa globalité, à quel moment il peut se porter et ce que pouvait apporter le tissu. Cette technique te permettra de hiérarchiser ce que tu écris et t’aider à savoir dans quel ordre mettre telle chose. Ça t’aidera beaucoup lorsque tu devras mettre en avant les bénéfices d’un produit pour que le client ait envie d’acheter. 

Intégrer des photos ou des vidéos

 Pour donner encore plus envie au client, je te conseille de mettre en scène ton produit. Le client aime voir ce que donne l’objet porté ou utilisé dans la vie de tous les jours, pour que ça se rapproche plus de la réalité. 

Les clients aujourd’hui veulent du concret. Tu peux même intégrer des vidéos de démonstration, des tutoriels par exemple. 

Des vidéos courtes, mais qui montrent suffisamment le produit au grand jour feront leur petit effet incha’Allah.

 Une fiche produit est quelque chose à ne pas négliger sur son site e-commerce. C’est l’étape clé pour le client avant d’ajouter un produit à son panier et de le valider. Ces quelques conseils t’aideront à rédiger une fiche produit claire et précise et te permettre à ce qu’elle soit visible sur le web tout en apportant toutes les informations nécessaires au client pour le convaincre d’acheter et faire face à la concurrence.

Apprendre à coudre : ton e-commerce de prêt-à-porter

Apprendre à coudre : ton e-commerce de prêt-à-porter

Apprendre à coudre en partant de zéro, c’est possible. Je t’en parlais dans un autre article mais maintenant, on rentre dans le vif du sujet : lancer ton e-commerce. J’imagine que tu as peur oukhty mais sache que si tu as toujours voulu te lancer dans le domaine du textile, ce que je vais te révéler dans cet article te permettra de réaliser ton rêve inchaAllah.

Apprendre à coudre en partant de zéro

Je t’en parlais dans cet article que Kyllia avait créé un atelier gratuit pour t’initier aux bases de la couture. Dans l’article, je t’ai même montré des créations des élèves qui étaient vraiment magnifiques ! 

Et là, je te propose une formation complète, adaptée aux débutantes et aux intermédiaires, en t’enseignant même les techniques les plus compliquées ! Kyllia enseigne une méthode qu’elle a testée et restée, avec ses 7 ans d’expérience dans le domaine. Cette formation te permettra :

  • d’apprendre la couture à ton rythme, de chez toi
  • de refaire ta garde à robe et celle de ton entourage
  • de réaliser des vêtements de qualité et originaux
  • de trouver ton épanouissement professionnel pour facilité tes projets (Hijra, liberté financière..)

Que tu sois débutante ou non, cette formation te permettra de te lancer en partant de zéro et créer des vêtements mastour. Tu pourras créer des vêtements, pour petits et grands, pour hommes et femmes. 

Cette formation t’apportera des bases solides en couture et en marketing pour te lancer sereinement. Avec une expérience de 7 ans dans l’entrepreneuriat et la couture, Kyllia sait de quoi elle parle ! 

Durant ces années, elle a forgé son expérience dans la couture pour être à la tête de sa société de cours de couture entre autres. Je pense, d’ailleurs, que la majorité de mon audience connaît son entreprise. Et pourtant, elle réussit à allier sa vie de maman de famille nombreuse, sa vie de femme, d’étudiante et de chef d’entreprise sans problème ! 

Tu penses ne pas avoir le temps ? La formation est accessible à tout moment, pas de pression, pas de contrainte de temps : tu apprends à ton rythme et si tu as besoin d’aide, l’équipe sera là pour toi ainsi qu’un forum dédié aux élèves pour une entraide mutuelle. 

Apprendre à coudre pour lancer ton business  

Mon expérience avec Confections OumK 

J’ai lancé Confections OumK suite à un besoin, comme je t’en ai déjà parlé. Je ne trouvais pas ce que je voulais. Et j’ai suivi la formation de Kyllia pour reprendre les bases et j’ai perfectionné certaines techniques. C’est comme ça que j’ai pu créer et apporté des petites touches à certains modèles de mes collections d’abayas d’allaitement. 

  • j’avais mis des plis au col du modèle Lina, suite au visionnage d’un des modules sur les plis ;
  • sur le modèle Salsabil, la particularité était ses fronces ;
  • le premier modèle que j’ai réalisé, grâce à la formation, a été la abaya Nawel (les manches, buste…).

Je suis vraiment satisfaite de cette formation, car elle m’a permis de prendre davantage confiance en moi et diversifier les modèles que je proposais pour mon e-commerce. Elle m’a surtout appris à maîtriser plusieurs techniques. Kyllia dédramatise la couture et va vraiment étape par étape.

 Autres types de prestations 

Je ne te parle que d’e-commerce, car c’est le domaine dans lequel j’ai évolué pendant plusieurs années. Mais sache que tu peux créer plusieurs business model possibles. Autant tu peux te lancer dans la vente de tes créations en ligne et lancer ta propre marque de vêtement et de prêt-à-porter. 

Cela te permettra de te différencier de la concurrence et ça donnera envie aux gens d’acheter chez toi. Ou alors, tu peux toujours proposer d’autres prestations. Cette formation te permettra de te lancer en tant que créatrice de mode, de créer des pièces sur mesure. Tu pourras créer des pièces uniques et pas seulement produire un certain modèle. Cela dépendra du projet que tu aimerais mettre en place. 

Lancer ton e-commerce en prêt-à-porter est possible, même si tu ne sais pas encore coudre. Kyllia a créé une formation, la méthode Olareya, pour t’apprendre toutes les techniques de bases de couture afin de créer tes propres vêtements. Son expertise t’aidera à te lancer sereinement dans cette activité en ligne. 

J’ai pu en profiter pour peaufiner mes techniques et apporter des petites touches aux abayas que je créais pour Confections OumK. Par la suite, tu pourras faire évoluer ton business pour être créatrice de mode ou créer des vêtements sur mesure pour des clients.

JE VEUX APPRENDRE A COUDRE ET LANCER MON BUSINESS

Pin It on Pinterest

×

Salam alayki, coucou !

Une question, un renseignement? contacte-moi directement sur Whatsapp !

Tu peux aussi m'envoyer un message par mail contact@nawelinitiative.fr

Á ton service !

× Une question?