Un numéro pro pour le service client (ou autre)

Un numéro pro pour le service client (ou autre)

Donner le choix aux clientes de nous joindre sur plusieurs supports est très important, certaines préfèrent l’email et d’autres le contact direct.

Laisser un numéro de téléphone est un plus, même si on en restreint l’usage au texto pour éviter certaines mauvaises surprises comme une voix masculine en décrochant…

Un numéro poru le service client

Mais bon notre numéro de téléphone est avant tout personnel, on en a besoin pour les amies, la famille, l’administratif, dur dur de tout mélanger avec le professionnel ou simplement on aimerait mettre le pro en off pour se concentrer sur le privé.

Alors quelle solution s’offre à nous?

  • Prendre une deuxième puce, avec ou sans abonnement qu’on fera fonctionner pourquoi pas uniquement à la maison en utilisant le wifi, donc soit 2 téléphones distinct soit un téléphone nouvelle génération qui accepte d’intégrer 2 puces;
  • Louer un numéro chez une application style ON/OFF qui permet d’avoir d’autres numéro de téléphone (qu’on peut même personnaliser avec le numéro ou l’indicatif pays qu’on veut!!). Cette option est sympa déjà pour la personnalisation (prenons l’exemple d’une soeur mouhajirat qui choisira un indicatif France +33 pour son numéro pro) et aussi pour le choix des horaires d’activités, par exemple vous activerez le numéro pro uniquement aux heures de bureau que vous aurez fixé.
  • Acheter un numéro chez Skype te permettra aussi d’avoir un numéro où tu veux, mais attention, pour certains pays comme la France ou l’Allemagne, ils demandent une adresse local, mais pour d’autres comme les USA ou le Japon pas de souci.

Si vous connaissez d’autres astuces, partagez les avec nous en commentaire ))

Acceptez les payements par CB pour les ventes physiques

Acceptez les payements par CB pour les ventes physiques

La plupart des vendeuses du net font aussi de la vente en direct en recevant des clientes chez elles ou en faisant des salons ou ventes privées chez des soeurs.

Je l’ai fait pendant longtemps et je me suis rendu compte qu’il y avait un gros manque à gagner à n’accepter que le cash ou paypal.

En effet beaucoup de cliente ne prévoient pas assez de liquide et lors de l’achat elles sont tentées de prendre d’autres articles et ne peuvent pas car pas assez d’argent, ou il arrive même qu’elles veuillent allez au distributeur prendre plus de cash mais en chemin souvent elles doivent surement changer d’avis et ne reviennent JAMAIS (c’est du vécu et pas qu’une fois! 9 soeurs sur 10 ne reviennent pas)

Il y a une solution plus avantageuse que PAYPAL oui oui !

J’ai compris suite à ces expériences qu’il fallait absolument trouver une solution pour pouvoir accepter les payements par CB, mais ça me semblait inaccessible. Je voyais bien de la pub sur facebook, vous savez ces publications sponsorisées faisant la promotion de petites machines à CB, mais je n’étais pas rassurées.

accepter les paiements par CB vente physique

Puis en échangeant sur les groupes d’entrepreneuses je me suis rendu compte que beaucoup de soeurs utilisaient ce genre de boitier et que ça marchait très bien!

Et oui, c’est même plus interessant niveaux frais que PAYPAL!!!

La SUMUP à changé ma vie 😀

Ce petit boitier c’est la SUMUP, pas cher à l’achat et avec des frais moindre, bref, c’est le TOP!

Elle est souvent en promo, pour moins de 50€, et il n’y a pas d’abonnement, comme pour paypal, seulement des frais à chaque transaction. Mais les frais sont plus interessant! Petit comparatif :

PAYPAL : Leurs frais ICI

SUMUP : Leurs frais ICI

Y A PAS PHOTO

A 10 centimes prés, PAYPAL est 2 X plus cher que la SUMUP, c’est un BIIIIIG avantage en plus du fait que les clientes ne se sauveront plus sous prétexte d’aller retirer au distributeur. Par cette cause, il m’est déjà arrivé de tripler une vente, les soeurs viennent pour acheter un produit puis finalement craque sur la qualité et le style des autres et en prend finalement 3 ou plus sans parler des accessoires, tout ça car il n’y a plus cette barrière du payement.

Economisez 24€

Comme je travaille avec leurs produits, j’ai l’avantage de pouvoir vous partager un tarif réduit, le boitier à 15€ au lieu de 39€ et tout ça FRAIS DE PORT COMPRIS, c’est super interessant! je suis dégoutée que personne ne m’ait parrainée à l’époque, je l’ai payé plein pot mdrrr.

L’envoi est assez rapide, moins d’une semaine sauf aléas, et c’est très simple d’utilisation. La batterie tient bien (en fait je n’ai même jamais eu a la recharger depuis que je l’ai lol) .

Il faut juste télécharger l’application SUMUP sur Iphone ou Android (même sur tablette) et c’est bon, on peut également envoyer un reçu à la cliente à la fin de la transaction par mail ou texto, super rapide! En fait c’est tellement simple que la première transaction que j’ai fait j’ai du aller vérifier qu’elle avait bien été prise en compte tellement ça avait été rapide et simple, et oui elle était bien passée lol!

Pour que je vous parraine, c’est par ICI

Il y a également des solutions simples et plus avantageuse que PAYPAL pour accepter les CB sur un site, je vous en parle dans un autre article.

Les influenceurs Partie 1

Les influenceurs Partie 1

L’un des outils à ne pas négliger pour se faire connaitre est de faire des partenariats avec les fameux « influenceurs ».

C’est très important car ils peuvent booster de façon très significative le trafic sur nos réseaux ou notre site.

Mets toi en mode détective : Pars à la recherche des « influenceurs » dans ton domaine. Ce sont des comptes, surtout sur Instagram et Youtube, qui sont beaucoup suivit et qui ont surtout beaucoup d’interaction avec leurs followers. L’interaction est plus important que le nombre de follower, pourquoi? Avoir un compte a 100k et seulement 500 j’aime et 30 commentaires ça n’est pas du tout du tout interessant, ça veut dire que la majorité des followers ne sont pas intéressés par ce que la personne publie, donc => oubliette. Par contre, un compte qui aurai 6k mais 200 j’aime et 50 commentaires la c’est intéressant, la personne à un réelle échange avec sa communauté et ce qu’elle publie suscite de l’interêt, donc il faut vraiment faire la part des choses dans cette recherche.

Cette prospection te permettra de repérer les personnes avec qui faire des partenariats, ça peut être simplement de l’échange de pub ou un troc un produit contre le fait qu’elle le présentera ainsi que votre commerce sur son compte.

  • règle 1 : L’influenceur doit être dans ta thématique (très important sinon ça n’a aucun sens)
  • règle 2 : Il doit y avoir de réelles interactions sous ses publications
  • règle 3 : Vérifier dans ses publi et story si elle a déjà fait des partenariats et comment elle s’y prend

Après tout ça il reste le danger que « l’influenceur » ne soit pas honnête et garde ton produit en ayant fait une communication médiocre, voir aucune malheureusement. C’est le jeu, il faut donc bien tout mettre au clair avec de conclure.

La première étape est de la contacter en privé pour te présenter ainsi que ce que tu fais, puis de lui demander si elle fait des partenariats. En fonction de sa réponse, demandes lui comment elle compte promouvoir ton produit, ou proposes lui directement ce que tu souhaites. Tout doit être dit clairement pour qu’il n’y ai pas d’ambiguïté, que tous les termes du « contrat » soit bien définis entre vous. C’est très important pour ne pas être déçu ou bredouille.

(La partie 2 sera bientôt publiée!)

Partages avec nous ton expérience, bonne ou mauvaise, dans ce genre de collaboration ^^

Se faire connaitre

Se faire connaitre

Débuter dans le commerce c’est bien, avoir une identité c’est mieux,  se faire connaitre c’est primordial pour que le « monde » sache qu’on existe et que notre business est super extra mega cool et qu’il faut absolument acheter chez nous :DDD

Quand on débute on à pas forcément beaucoup de moyen, il va donc falloir mettre de l’huile de coude (beaucoup d’huile de coude…) . Il faut être présent sur touuuuus les tableaux, sur un maximum de réseaux et les alimenter.

Forger son identité

Pour être reconnue du premier coup d’oeil! pour cela il va falloir investir au minimum dans un logo. On peu le faire sois même grace à quelques outils gratuit, je vous invite pour cela à visiter le blog d’Isla Graph qui est une mine de ressource! 

Avoir un site ou pas, à vous de voir avec cet article 

Les réseaux sociaux

Beaucoup d’entre nous, dont moi-même, avons commencé avec un compte facebook. C’est la base, quoi que aujourd’hui Instagram est aussi incontournable.

Donc la première étape, ouvrir des comptes sur les réseaux sociaux. Pour facebook il est mieux d’avoir une page en plus d’un compte perso.  Ensuite on invite tous nos ami(e)s à nous suivre et nous partager, la solidarité c’est important! On rejoins tous les groupes de ventes ou ceux en rapport avec notre thématique et  on les bombardes de publications et de commentaires, histoire notre « nom » s’enregistre dans le subconscient  des personnes. Il faut publier assez régulièrement, au moins 1 fois par jour ne serait-ce que sur la page, et au moins 1 fois par semaine sur tous les groupes.

Pour instagram, si vous connaissez ce réseau vous savez qu’il va falloir faire des photo! présentez votre travail, sous divers angles, avec une description, une anecdote, un dicton, peu importe. Ne négligez pas les #! mettez en quelques uns, jusqu’à 10, en rapport avec votre thématique! Faites également des publications qui appel à l’interaction, posez des questions, parlez de vous, invitez les à parler d’eux, ils aiment ça 😀

Quand aux Story, racontez un peu de vous, de votre quotidien, de votre travail, pas obligé d’aller loin dans la vie perso, quelques brides par ci par la et aussi des photo et VIDEO de ce que vous proposez biensur, n’hésitez pas à mettre vos produits en scène! certaines personnes regardent plus les story que le feed!

Je ne vous parlerais pour le moment que de ces 2 réseaux sociaux car ce sont les plus important.

Se faire connaitreCa y est vous êtes une GEEK super lol maintenant on lance la machine à communication!

Il y a plusieurs stratégies que vous pouvez mettre en place, je rappelle que de ce faire connaitre coute du temps mais aussi de l’argent, mais une fois cet investissement fait, les bases seront posées insha’Allah.

Faites des partenariats avec des « influenceurs » dans votre thématique.

Un outil de communication est le « CONCOURS » les gens en raffolent surtout si les conditions sont pas trop « relou » du genre, partager ma publi, aimer mon compte et ceux de mes amies, taguer 36 personnes etc.. Surtout si vous voulez vous faire connaitre, il faut la jouer soft. j’aime les concours où il suffit d’aimer le compte et taguer des amies, c’est ce que je fais en général,  je demande de faire 1 commentaire par taf, autant qu’ils veulent et chaque commentaire est une chance de gagner, ça marche pas mal! Et biensur proposez un beau lot, c’est le plus important 😀

Idem que pour facebook, montrez que vous existez, commentez les publications des personnes dans votre domaine, essayez d’être spontanée et évitez les copier coller sous toutes les publications, évitez aussi les follow unfollow, c’est super désagréable, suivant les gens qui vous intéresse, commentez les publications et les stories, c’est très important pour se fabriquer une petite communauté, que ce soit des gros comptes comme des petits, on ne sait pas d’où vient le kheir !

Je ne vous parle ici que des solutions « bon marché » j’aborderai peut être plus tard le sujet des publications sponsorisées etc.

Si vous avez des questions, si vous voulez partager avec nous vos astuces n’hésitez pas à laissez un commentaire !

Un site web, pourquoi faire?

Un site web, pourquoi faire?

Les nouvelles commerçantes débutent sur les réseaux sociaux, c’est la que tout commence, on se créé une petite communauté, on communique, on présente nos produits puis aux soeurs intéressées on lance un

« passe en mp »

C’est sympa au début, mais quand le nombre de clientes augmente ça peut vite devenir casse tête.

Une soeur m’a commandé ceci, c’est laquelle déjà! il faut que je retrouve son mp au milieu des autres, Oh non!!! j’ai effacé le mp avec son adresse!!!

Oui les aléas des vendeuses peuvent faire perdre du temps et de l’argent !

Et puis répondre tout le temps aux mêmes questions et être tout le temps sollicitées.

Bon c’est vrai que même avec un site web on est aussi sollicité, car entre nous, les clientes ne prennent pas toute la peine de lire les fiches produit, mais au moins, si on pas pas le temps on donne le lien en disant gentiment que tout est dessus et qu’en cas de soucis elle peut revenir.

Un site web, pourquoi faire?

Ne pas avoir de site est aussi un gros manque à gagner, pourquoi? parce que d’une, tout le monde n’a pas Facebook ou Instagram, et ensuite, beaucoup de clientes préfèrent passer par un site car c’est plus sécurisant.

Et puis il y a toujours celles qui achètent sur des coups de tête et le faire en quelques click est plus facile que d’échanger 10 messages avec une vendeuse. En plus, le site lui ne dort pas, ne tombe pas malade et ne part pas en vacances! Même si nous ne sommes pas disponible, le site, lui, l’est et travaille pour nous, c’est pas super ça???

Un site web facilite tout, niveau clientèle il rend la tache plus facile autant aux clients qu’au commerçant.

Tous les produits sont détaillés dans les descriptifs, avec les prix et les différentes déclinaisons et leurs photos.

Avec le menu ont un aperçu rapide de tout ce que la boutique propose et aller directement vers ce qui nous intéresse.

La page d’accueil présente les produits phares, les avis clients et les nouveautés, tout pour mettre l’eau à la bouche.

Les clients ont accès aux conditions générales de vente ce qui les rassurent sur le bon déroulement de leur commande et la politique de retour en cas de problème.

Du cotés du commerçant il y a des outils qui permettent de générer automatiquement les étiquettes (quelle galère de devoir faire un tas d’etiquette mondial relay ou colissimo!) là, il y a juste à imprimer!

D’autres qui nous montre toutes les statistiques du site, le nombre de visite, d’où viennent les visiteurs, quelles pages ils regardent etc. Un excellent outils pour travailler son plan marketing!

Sans parler des plugin PayPal et Stripe (pour les cartes bleues) pour ne citer qu’eux qui permettent les paiement sur le site.

Et il y a bien d’autres avantages encore.

S’occuper d’un site n’est pas bien compliqué, avec un peu d’aide au démarrage on s’en sort très bien, nous sommes à votre service pour vous aider à sauter le pas )).

Pin It on Pinterest